Le Japon en 2035, quelques chiffres

Posté par tokyomonamour le 15 novembre 2010

Quelques chiffres glanés sur le site du Ministère des affaires intérieures concernant les projections démographiques pour 2035 (base: 2005).

Population globale: de 127 millions à 110 millions
Population de moins de 15 ans: de 17 millions à 10 millions
Population de plus de 65 ans: de 25 millions à 37 millions

Population dans les 3 aires métropolitaines (Osaka-Kobe, Nagoya, Tokyo): 53 millions en 1975, 64 millions en 2005, 58 millions en 2035
Population en région: 58 millions en 1975, 63 millions en 2005, 51 millions en 2035

Les 3 aires métropolitaine continuent de gagner en pourcentage dans la composition totale du pays. Le poids des grandes villes s’amplifiera malgré la baisse absolue du nombre d’habitants.

Le mois dernier, il y a eu le recensement quinquennal de la population (j’y suis allé moi aussi de mon petit formulaire, alors je serai dans les stats). Les chiffres devraient bientôt être publiés et on aura alors une idée plus précise de l’évolution de ces projections.

13 Réponses à “Le Japon en 2035, quelques chiffres”

1 2
  1. Dindon dit :

    Moi aussi j’y ai eu droit, je vais etre compte dans les stats officielles des etrangers residant au Japon, le reve de ma vie. Ouais ou pas en fait.

    Par contre dans les projections, 10 millions de moins de 15 ans en 2035 c’est juste super flippant. Ca fait quoi, 40% en moins (de tete) ?
    Apres que les plus de 65 ans augmentent de pres de 50% je dis tant mieux, vaux mieux etre en vie qu’etre mort hein (je defie quiconque de me dire le contraire).

  2. Clarence Boddicker dit :

    On peut pas dire que tu saches pas faire envie question statistiques.

    Du déclin, de la décroissance, de la dépopulation. On évoque la dette ou pas ?

    Fais nous rêver un peu merde !

    Sur ce, je retourne lire Michèle Tribalat.

    Clarence, positiviste

  3. capray dit :

    Palsambleu ! 2035 !
    Mais je vais être dans la mauvaise catégorie, moi…
    ça fait peur rien que d’y penser.

    Je ne dis pas merci à tokyomonamour pour ce rappel !

    Mais, aussi, il ne fera pas bon vendre des programmes immobiliers en campagne…

    Sauf…

    capray,
    (qui pense qu’après Bali, la Thailande, Hainan, la ruée se fera vers le Japon)

  4. tokyomonamour dit :

    @Dindon
    Ha, toi aussi? Nous aurons donc l’insigne honneur de participer, de manière anonyme mais néanmoins officielle, au redressement de la courbe démographique nationale!
    Lorsque le décompte tombera et que plus tard tes petits enfants parleront de l’époque où le Japon comptait encore une population de plus de 100 millions d’habitants, tu pourras leur sortir ce graphique précieusement conservé et leur dire avec fierté « I was there! »

    @Clarence
    Je vois… Il te faut du rêve… Aurais-tu déjà le blues à l’idée de quitter les bonnes tables françaises ? Il te faut une petite motivation avant de regagner l’archipel peut-être? Alors en voilà du rêve !

    Par principe, on a toujours les défauts de ses qualités, et inversement.

    Paupérisation et pauvreté grandissantes, ça veut dire aussi moins de consommation. Les entreprises japonaises diminuent le nombre de leurs raffineries de pétrole. Moins de pétrole donc moins de Co2, donc plus d’air pur !
    Une inflation de vieux, ça veut dire aussi, comme le fait remarquer très pertinemment Dindon, une bonne durée de vie. Le Japon caracole toujours en tête du classement mondial de la longévité.
    La dépopulation, ça veut dire moins d’emmerdeurs dans le métro et plus de maisons vides, donc des prix de l’immo en baisse pour encore une ou deux générations. Pour ceux qui ont un projet de « gîte » de luxe dans les îles, c’est plutôt une bonne nouvelle.

    Alors voilà, « selon que vous soyez puissant ou misérable », que je remplacerai ici sans hésitation par un « bourré après une chope à moitié pleine ou à moitié vide », tu vivras dans un pays pauvre, entouré de vieux, en pleine dépression économique et seul dans une maison abandonnée de campagne… Ou bien, tu vivras le reste de ton âge (centenaire au pire des cas) dans une superbe ferme traditionnelle achetée une bouchée de pain située sur les bords de mer en profitant de l’air pur et vivifiant d’un environnement non pollué.

    Your choice… And welcome back.

  5. BN dit :

    @dindon:

    Je bosse dans le médicale ou je m’occupe de personne âgé et de tétraplégique en soins palliatif…..

    Alors perso, je pense qu’il est bien plus facile de prouver qu’il vaut mieux être mort qu’en vie.( je ne donne pas d’exemple pour éviter de déprimer Clarence )

    Positivisme power aussi !!!

  6. Dindon dit :

    On pourra (peut-etre) aussi dire qu’on etait la a l’epoque ou il n’y avait encore que 1 million d’etranger au Japon, une epoque encore etrange ou on etait encore considere comme des betes bizarre vu notre nombre encore peu eleve. En 2035, dans 25 ans, je pense que ca risque d’evoluer du cote immigration au Japon.
    Sinon, HS total, mais vu qu’il n’y a pas de categorie contact, ni de partie presentation… Tu es qui en fait? Ton background etude/boulot ? T’es un djeuns comme moi ou je dois te vouvoyer ? Plus serieusement, c’est pas courant de voir un etranger au Japon se lancer dans l’immobilier, alors ca eveille un peu ma curiosite.

  7. tokyomonamour dit :

    @Capray
    Capray, plus de 65 ans en 2035?! Aye… Je suis vraiment désolé ;) Mais bon, on s’y achemine tous.
    Et je ne suis pas loin de penser comme toi concernant le futur de la résidence touristique et balnéaire au Japon. J’ai article sous le coude là dessus.

    @BN
    Intervention choc cher ami.
    C’est vrai que parfois, better be dead than alive… En parlant de ça, Walking dead en série TV, c’est bien cool. Undead, l’autre choix de vie.

    @Dindon
    Bien vu. Mais pas dit. On est à la croisée des chemins. Le Japon va, il me semble, devoir accepter plus d’étrangers, mais une réaction conservatrice de fermeture n’est pas complètement impossible dans les prochaines années.
    Pour une petite présentation vite faite, commentaire dans cet article :
    http://tokyomonamour.unblog.fr/2010/10/17/campus-de-komaba-universite-de-tokyo/#comments

  8. Dindon dit :

    La question va forcement se poser, meme si je sens bien les japonais la repousser le plus longtemps possible. Et meme si immigration il y aura, ca ne se fera jamais a une grande echelle. Enfin je le pense.
    Sinon concernant ton profil, tu n’as fait aucune etudes concernant l’immobilier ?

  9. capray dit :

    « Et je ne suis pas loin de penser comme toi concernant le futur de la résidence touristique et balnéaire au Japon. J’ai article sous le coude là dessus. »

    Et de mon côté, je me prépare pour ne pas louper l’express qui partira un de ces jours…

  10. tokyomonamour dit :

    @Dindon
    Ouaip. je bosse mon immobilier comme en grand, en autodidacte, depuis 3 ans maintenant! Bon, j’ai un peu fréquenté une juku locale cette année quand même pour bosser mon exam, mais bon… C’était juste pour le plaisir de sentir les coups de fouet de mon sensei à lunettes et l’entendre me crier « plus bas les pompes sale gaijin! »

    @Capray
    Allons, le tokkyu pour l’au delà n’est pas non plus pour demain! Et puis, en tout bon Cimmérien qui se respecte, tu finiras au paradis de Crom avec 70 vierges et 102 valkyries pour t’accueillir. Ça donne envie d’acheter un billet, non?

1 2

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance