La diplomatie la plus bête du monde

Posté par tokyomonamour le 2 novembre 2010

Nom d’un p’tit Kami! Trop, c’est trop! Je n’en peux plus de regarder ces scènes aberrantes sans mot dire!
Le Japon a la diplomatie la plus stupide au monde.

Vous avez sans doutes entendu parler de cette histoire de chalutier chinois qui aurait volontairement embouti un navire de patrouille des gardes côtes? Non? Renseignez-vous. La Chine, pas contente qu’on retienne le capitaine fautif (ou pas, mais là n’est pas le problème) fait donc tout pour emmerder le Japon: Elle retient 3 de ses nationaux sous des pretextes fallacieux, elle menace de réduire ses exportations de terres rares à destination de l’archipel et, dernière en date, elle annule la rencontre que devait avoir lieu entre Kan et Wen jiabao et laisse filer les manifs anti-japonaises sur son territoire.

Entre temps, le Japon s’y met aussi en réclamant la libération du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo (alors que le Japon et la paix dans le monde, bon…La diplomatie du chéquier n’avait pas grand chose à voir) et en demandant instamment à son allié US, qui s’est empressé de répondre afin de renforcer une influence que son déclin économique était en train d’éroder, d’inclure officiellement les îles Senkaku dans le pacte de défense nippo-américain. Comme ça, c’est fait! Si les chinois viennent débarquer dans les îlots, les marines s’en occuperont! Ouf… Le Japon a faillit avoir peur. Les images vidéos de l’affaire du chalutier ont été présenté à des parlementaires mais pas au public. Pourquoi? Le Japon ne veut pas encourager les sentiments anti-chinois ou il y a quelque chose à cacher. Qu’importe la vérité, le doute suffit (demandez à Saddham) et la non-publication de cette vidéo suffit à rendre Tokyo suspect.

Et il y a deux jours, lors de la fin du sommet à Hanoi, il y a eu la goutte qui a fait déborder le vase (le mien du moins). Le président Coréen, Lee Myung-bak, se met au milieu du japonais et du chinois pour la photo de la réconciliation et là! Ebahissement dans la salle, le PM chinois refuse de serrer la main à kan: il lui tend d’abord son poing, forcé par Lee, puis il retire brusquement son bras avec un regard glacé… Le pauvre Kan est laissé comme un con, un sourire figé face aux caméras.

Mais crénom de nom! Un bushi aurait appelé son chef d’état major, demandé qu’on lui amène son sabre et pourfendu dans le sens de la longueur ce malotru pour réparer l’affront! Sans aller jusque là, cette affaire aurait dû appeler une réponse vigoureuse, qui n’a pas eu lieu… Et pour couronner le tout, hier, Medvedev vient faire un tour dans les Kouriles pour bien dire à la face du Japon que, bah, les territoires du Nord, ils peuvent se les mettre bien profond… Excusez mon vocabulaire peu châtié mais là, pour le coup, la couardise et l’incompétence politique nippone me portent sur les nerfs.

Lorsque j’étais étudiant à l’académie militaire de Yokosuka, me glissant discrètement parmi les capitaines et autres Lieutenants colonels des JSDF, j’avais un professeur très intéressant, ancien ambassadeur du Japon en Iran (un poste qui requiert beaucoup de doigté diplomatique). Il disait sans cesse aux officiers présents: Le Japon n’est pas assez rusé. Il ne comprend pas les subtilités internationales de la politique des nations. Si le Japon veut qu’on lui rende les Kouriles, il faut aussi qu’il demande Sakhaline! Celui qui annonce a la main. Ainsi, la Russie pourra garder la tête haute en rendant les Kouriles et en disant à son peuple que Sakhaline reste territoire russe. Règle de base du commerce. Vous voulez 100, demandez 200 et négociez jusqu’à 100 après. Ça, le Japon ne sait pas faire et il le paye.

Bloody ball shit. Et un de ces quatre, sans prévenir, ils vont péter une durite en beuglant « ça suffit! » et nous refaire le coup de Pearl Harbor… Le gouvernement Meiji avait eu la sagesse d’engager des conseillers militaires et diplomatiques étrangers, anglais, français et américains. Le Japon de 2010 devrait faire de même et engager… des chinois.

9 Réponses à “La diplomatie la plus bête du monde”

  1. Dindon dit :

    D’une maniere generale, ce sont les politiques japonais qui sont a jeter. Ca me rend fou de voir un pays avec aussi peu de conscience politique, alors qu’en France on s’embrase lors des elections et qu’on adore refaire le monde (ou tout du moins notre politique nationale) autour d’un verre de rouge au bar-pmu de la place du marche.
    Mais quand je vois le niveau de leur politique, quand on voit comme il est montre dans ton article le ridicule des politiques japonais a l’international, quand on voit que le premier ministre change tout les 6 mois, ben je me dis que je les comprends (un peu)…

  2. Boutchou dit :

    Je vous trouve bien sévère. Regardez la diplomatie française actuelle: elle n’a aucune stratégie, aucun objectif. Sa seule mission est d’entretenir une relation pacifiée afin que les entreprises du CAC40 puissent s’enrichir lors de la visite annuelle du Président de la République. Aucun projet bilatéral sérieux, ambitieux. La France est hautaine et disparait du monde. (Lire à ce sujet : Nicolas Tenzer « Quand la France disparait du monde »)

    Si la politique étrangère japonaise n’est pas adroite, elle a le mérite d’être sincère (mais certes naïve)! Je crois qu’il est difficile pour le pays de former des diplomates qui passent d’une situation géopolitique de domination de la région à l’apparition de multiples dangers (Chine, Russie, Corée du Nord en terme politique, Asie du Sud-Est en terme économique) en l’espace d’une 40ène d’années. Difficile de sortir une tête dans ce contexte, avec en plus un allié américain en totale perte de puissance dans la région et, si je peux me permettre, une « timidité culturelle ».

    Bref, je pense qu’il y a toujours pire que soit ! :D . Malheureusement, en ce moment, c’est la France qui fait toujours pire :)

  3. Sakai dit :

    Et si au contraire, le Japon avait la diplomatie la plus subtile du monde.
    Quel a été l’effet des gesticulations Chinoises?
    Effectivement à court terme, les Japonais se sont fait ridiculiser.
    Mais que voit-on à moyen terme? Une Chine qui fait peur!

    Le Vietnam vient de faire un pas de géant vers les US.
    L’Asie du Sud-Est se rapproche aussi des USA et du Japon pour éviter une Chine trop dominante.
    Au moment où la Chine pensait enfin rentrer dans la cours des grands et utiliser sa « softpower » pour renforcer ses positions.

    En moins de 2 mois lui tombe dessus: Liu Xiaobo, les Senkaku, l’ouverture du port de Cam Ranh au navire étranger (notamment US), les Paracels (9 marins Vietnamiens détenus pendant 1 mois par la Chine), les Spratleys, sans parler de la listes extrêmement longues des territoires revendiquées par la Chine qui ont été quasiment l’unique discussion au sommet de l’ASEAN.

    En ayant une diplomatie modéré, le Japon apparait comme un facteur de stabilité dans une région en plein boom économique et qui verrait d’un mauvais œils des opérations militaires.

  4. Le Petit Page dit :

    Difficile de faire la part des choses avec cet article, qui illustre le point de vue personnel de l’auteur du blog, dont j’ai cherché le profil en vain… Je n’ai pas trouvé non plus des références montrant un peu de recul, de hauteur, pouvant faire oublier certaines fautes d’orthographe qui font un peu désordre, sauf si l’auteur n’est pas français…
    Evaluer la diplomatie d’un pays en deux coups de cuillère à pot, est-ce bien raisonner…?

  5. tokyomonamour dit :

    @Dindon
    Bah ouais, la qualité des politiques japonais laissent largement à désirer depuis l’après bulle. Manque de vision. Qu’on aime ou pas, le dernier véritable homme politique du Japon, c’est Koizumi, le seul dont le cabinet a duré 5 ans d’ailleurs…
    Concernant la conscience politique des japonais, tu as entièrement raison, mais je ne suis pas surpris plus que ça. Après tout le Japon n’est pas une réelle démocratie, du moins pas dans le sens où on peut l’entendre en Europe. Un parti unique au pouvoir pendant 50 ans et des élites auto-reproductrices (tous les ministres et PM sont des fils de ministres et PM, même dans le PDJ actuel!)c’est pas vraiment le signe d’une démocratie saine… Alors pour refaire le monde autour d’une asahi dans un izakaya tokyoite, y faudra repasser… Ou m’appeller pour qu’on aille boire un verre ensemble à Shibuya un soir ;)

    @Boutchou
    C’est vrai que je suis sévère mais c’est par ce que je me suis retenu pendant une bonne semaine. Et puis, devant tant de bêtise, ça a finit par craquer… Le Japon a des circonstances atténuantes, ok, mais au regard de l’histoire, ça vaut pas grand chose. Dans les questions d’intérêt national, seul le résultat compte. Notez aussi que ce n’est pas par ce que je suis dur avec le Japon que je le suis moins envers la France! Au contraire…

    @Sakai
    Bon point, me suis-je dit dans un premier temps. Effectivement, la position internationale de la Chine s’est affaiblie suite à aux positions dures adoptées envers le Japon et le Vietnam. Mais en fait, votre raisonnement est erronée: la diplomatie japonaise serait subtile si, et seulement si, elle avait planifié et organisé cette situation dans le cadre d’une stratégie établie à l’avance. Or, il s’agit d’un hasard heureux! Le Japon n’a pas piégé la Chine grâce à sa politique de modération, son indécision a juste (peut-être) conduit à un résultat avantageux. Coup de pot! Le gaimusho se laisse porter par les vagues, il ne pilote pas le navire.

    @Le petit page
    C’est vrai que c’est un point de vue purement personnel mais bon, je suis aussi un peu sur mon blog et si je peux pas y exprimer des opinions subjectives, je retourne à la fac et je me remets à ma thèse de 300 pages.

    « Evaluer la diplomatie d’un pays en deux coups de cuillère à pot, est-ce bien raisonner…? »

    Même si ce blog traite principalement d’immobilier, il se trouve que la défense et la diplomatie, c’est un peu ma spécialité de base. Pour ceux qui n’ont pas tout suivi, la trame de fond est la suivante. Le Japon a 5 voisins: la Russie, la Corée du Nord, sa voisine du sud, la Chine et Taiwan, avec lesquels il a, sans exceptions, des différends territoriaux. Or il s’agit d’une situation tenable uniquement par ce que derrière Tokyo, Washington veille au grain, missiles nucléaires sous la main. Ce n’est donc pas vraiment le genre de terrain idéal pour construire une diplomatie saine…

    Je vous renvoie au livre blanc du ministère de la défense (http://www.mod.go.jp/j/publication/wp/index.html) et au livre bleu du ministère des affaires étrangères (http://www.mofa.go.jp/mofaj/gaiko/bluebook/index.html) pour les infos de base et aux ouvrages de Sato Masaru, ex diplomate du gaimusho viré pour avoir trop parlé (http://web.archive.org/web/20070824041622/web.chokugen.jp/sato/profile.html) pour un upgrade.

    Et n’hésitez à me contacter si vous repérez des fautes de kanjis, j’en avertirais l’auteur…

  6. Le Petit Page dit :

    gomen gomen… Evidemment, sur votre blog, vous êtes libre d’exposer toutes vos idées…
    J’ai commis une erreur, ce n’est pas à vous que j’aurais dû montrer ma légère irritation, mais à Rue89, le site que je consulte souvent, et sur lequel j’ai trouvé le titre de votre article, à gauche de la une, ce qui m’interpella, comme tout ce qui peut me ramener au Japon…
    je vous souhaite une bonne continuation, et, si vous vivez au Japon, pourriez-vous transmettre mes amitiés et respects aux libellules et lotus que vous croiserez…?
    ki wo tsukete!

  7. Sakai dit :

    Pourquoi ne pensez-vous pas que ce soit une diplomatie planifiée et organisée?
    Des pécheurs chinois près des Senkaku, il a du en avoir des centaines dans les derniers mois, le Japon n’aurait-il pas attendu le bon moment pour en prendre un plus récalcitrant que les autres, juste quelques semaines avant le sommet de l’ASEAN?
    La visite de Mme Clinton au Vietnam suivait aussi cette agenda.

    Maehara et Okada sont connu pour être des « faucons » envers la Chine.
    Dès Juillet, bien avant l’embargo sur les terres rares, le Japon avait déjà conclus des projets d’extraction au Botswana et en Zambie.

    Et si au contraire, le Japon n’avait pas plutôt planifié des tensions avec la Chine, pour la faire apparaitre comme un pays menaçant?

    Fort d’un sentiment de peur envers la Chine, une révision de l’Article 9 (souhaité par Maehara) deviendrait aussi tout à fait possible.

    Le but de la diplomatie Japonaise n’est-il pas de mettre en place un « cordon de sécurité » avec les pays sud-asiatiques contre la Chine, un sorte de nouveau « containement ».
    Car effectivement le Japon a des conflits territoriaux avec tous ses voisins, mais pas plus que la Chine et ce n’est pas seulement le bâton US qui permet de maintenir le status-quo mais bien l’imbroglio qui pourrait provoquer une réaction en chaine, si l’une des parties commençait à trop en faire.

    Ce « containement » est déjà une réalité pour les US avec l’installation de base US dans tous les pays voisins de la Chine sous couvert de servir de base arrière pour la guerre contre le terrorisme.

    Même si cela n’a pas de rapport avec l’article, cela m’a fait tiquer, il faudrait éviter les poncifs éculés:

    - le dernier véritable homme politique du Japon, c’est Koizumi:
    Aux yeux des Européens (surtout du Sud) qui trouvent « logique » qu’un chef de gouvernement se comporte comme un Souverain.
    (en contradiction total avec la remise en cause de la démocratie dans les lignes suivantes d’ailleurs)

    - le seul dont le cabinet a duré 5 ans d’ailleurs:
    Au contraire, je trouve que cela très sains qu’un cabinet qui subisse un échec démissionne, cela devrait servir de leçon aux ministres Français qui se croient totalement au dessus des lois.

    - Un parti unique au pouvoir pendant 50 ans:
    Et la Suède aussi n’est pas une véritable démocratie?
    Pourquoi remplacer un parti au pouvoir, si on considère qu’il améliore nos conditions de vie?

    - des élites auto-reproductrices:
    Ce n’est pas un pléonasme?

    - derrière Tokyo, Washington veille au grain:
    Il ne faut pas oublier que 1% du budget de la 3ème puissance économique mondiale, cela fait le 7ème budget militaire mondial.
    Moitié moins que la Chine, mais elle part de très loin.

    - Refaire le monde autour d’une asahi dans un izakaya tokyoite:
    Personnellement, j’ai des expériences totalement inverses.
    Et ce n’est pas en France qu’un parfait inconnu viendrait me parler pour discuter des politiques migratoires européennes ou de Constitution.

  8. Dindon dit :

    « Au contraire, je trouve que cela très sains qu’un cabinet qui subisse un échec démissionne, cela devrait servir de leçon aux ministres Français qui se croient totalement au dessus des lois.  »

    Perso, je suis pas trop style 4eme Republique. Il y a des elections pour elire, et les suivantes pour re-elire ou changer de gouvernements. Entre temps, il faut de la stabilite sinon au arrive a rien.

    « Et ce n’est pas en France qu’un parfait inconnu viendrait me parler pour discuter des politiques migratoires européennes ou de Constitution. »

    J’aurais tendence a penser que si. Sauf que c’est pas pour autant que le debat sera sense, intelligent, ou de qualite. Il n’y a qu’a voir comment s’est passee la campagne pour le Oui/Non a la Constitution Europeenne… Mais bon au moins, le debat existe, meme chez les plus ignorants en la matiere.

    « Ou m’appeller pour qu’on aille boire un verre ensemble à Shibuya un soir »

    Ca pourrait se faire, mais je risque d’etre limite niveau conversation sur l’immobilier car j’y connais pas grand chose ^^

  9. Kanta dit :

    Je vais me permettre un petit commentaire facile et futile. ;)

    Dindon > « Perso, je suis pas trop style 4eme Republique. Il y a des elections pour elire, et les suivantes pour re-elire ou changer de gouvernements. Entre temps, il faut de la stabilite sinon au arrive a rien. »

    Devrait-on en conclure que le Japon – dont je ne ferai pas la liste de tous les attributs de puissance vu que vous les connaissez – n’est arrivé à rien? Au contraire, c’est l’exemple même qu’on peut arriver à quelque chose même avec des gouvernements-kleenex. On citerait l’exemple de la Belgique je dis pas, mais le Japon…

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance