Le « Super agent immobilier » japonais

Posté par tokyomonamour le 12 octobre 2010

Le système de notariat français est très particulier. Il est, dans l’ensemble, sûr et fiable. Même s’il entraîne souvent des lourdeurs de procédures et des frais inutiles, il a le mérite de clarifier sans ambiguïté possible la propriété des biens immobiliers et les droits qui s’y rattachent.

Les notaires existent au Japon, mais ils n’ont qu’une fonction d’authentification et de certification des textes, ils ne s’occupent en aucune manière d’immobilier. Dans l’archipel, un peu sur le système anglais de Surveyor ( voir le site du RICS), il existe donc une fonction intermédiaire, sorte de « super agent immobilier », pour assurer cette mission: le Responsable de transactions immobilières ou Takuchi Tatemono Torihiki Shuninsha. Cette fonction est acquise par un diplôme d’Etat, en abrégé le Takken, ouvert à tous, sans contrainte de diplôme ou de nationalité, sur concours. Le responsable immobilier a pour mission de fournir à l’acheteur les informations nécessaires relatives au bien, tant d’un point de vue construction (présence d’amiante, structure parasismique etc.) que d’urbanisme (contraintes de zonage ou zone de catastrophe naturelle) ou de transaction à proprement dite (dommages et intérêts, annulation de contrat, rémunération etc.) avant le contrat final. Dans ses prérogatives figurent également la signature et l’apposition de son sceau sur le contrat de transaction immobilière et, souvent également, l’inscription de la transaction dans les registres du cadastre.

Il s’agit d’un diplôme d’Etat « nécessaire », dans le sens où tout agent immobilier doit engager 1 Responsable pour 5 salariés. 20% des effectifs des agents immobiliers ou des sociétés immobilières sont donc composés de ces Responsables.

Le takken en 2009, c’est 195 515 Candidats, 80% qui se présentent aux examens et 34 918 reçus, soit un taux de réussite de 17,9%. L’examen a lieu une fois par an. Cette année, c’est dimanche prochain.
Ça fait 6 mois que je m’y prépare alors ce WE, y’a pas intérêt à chier dans la colle…

8 Réponses à “Le « Super agent immobilier » japonais”

  1. capray dit :

    Bon ben… merde alors !

  2. Boutchou dit :

    Bon courage ;)

  3. Clarence Boddicker dit :

    Et bah, pas mieux que mes compatriotes:

    Merde ! ;)

    « Il s’agit d’un diplôme d’Etat “nécessaire”, dans le sens où tout agent immobilier doit engager 1 Responsable pour 5 salariés. 20% des effectifs des agents immobiliers ou des sociétés immobilières sont donc composés de ces Responsables. »

    En espérant que cette « nécessité » diplômante, si bien calquée sur les niches et autres prébendes administratives cher à notre fonction publique, te permette de faire ton trou, et des sous.

    En attendant de sabrer le champagne, je te linke, c’est toujours ça de gagné.

    Clarence, question Pôle Emploi, il conseille plutôt de faire Grutier dans le port de Marseille (surtout si c’est syndiqué)

  4. tokyomonamour dit :

    Devant de tels encouragements, je ne peux répondre qu’à la mode locale, en criant bien fort et en fermant les yeux de douleur: Gambarimasu!!!

    @Clarence
    Toujours utiliser le système avant, éventuellement, de lui cracher à la gueule. Les niches professionnelles nécessitant un ticket d’entrée, diplôme ou certificat, sont nombreuses au Japon et en cela nos deux pays se ressemblent bien! Mais super agent immo au Japon, je pense que c’est quand même plus fun que grutier à Marseille, même syndiqué… Si la CGT avait des pom pom girls, peut-être…

    « En attendant de sabrer le champagne, je te linke, c’est toujours ça de gagné. »

    C’est moins sex qu’un PACS mais c’est toujours un premier pas :)

  5. BN dit :

    Pas besoins de chance quand on a du talent !!!

  6. Marcel dit :

    Cela me semble plus facile au Japon qu’en France de devenir « Super agent immobilier ».
    Bonne pioche l’ami, le marché est au plus bas et les investisseurs étrangers commencent à investir sérieusement. (ce qui inquiète le gouvernement japonais et les médias).

    がんばって!

  7. tokyomonamour dit :

    @BN
    Kawabunga!!!

    @Marcel
    Merci pour les encouragements. Je pense effectivement que les opportunités professionnelles dans le domaine de l’immobilier à destination des étrangers devraient s’amplifier avec le temps, tant en location qu’en vente. Entre les chinois qui ne savent plus où investir leurs paquets de yuans et le gvt jap qui commence à comprendre qu’il ne pourra pas gérer sa population âgée sans avoir recours à l’immigration, il y a de quoi s’occuper. Toute décadence crée des opportunités. La décadence démographique et économique japonaise ne fait pas exception.

  8. devenir agent immobilier indépendant dit :

    merci pour cette article très instructif je trouve et il reflète bien la réalité.

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance