Investissez dans du solide: choisissez les bases US d’Okinawa

Posté par tokyomonamour le 19 septembre 2010

Okinawa, c’est 635 000 touristes par an, des plages de rêve, du soleil, des spots de snorkeling et de plongée magnifiques, mais c’est aussi 75% des bases américaines du Japon et 10 % de la superficie du département occupé physiquement par des installations militaires US.

Alors évidemment, les terrains et les biens immobiliers en bordure des bases valent autant que les maisons construites en zone inondable du littoral vendéen balayées par la tempête Xinthia: pétzouille.

Alors, non, je ne vous conseille pas d’investir dans ces baraques malheureusement (pour les habitants) devenues sans valeur ni même dans des hôtels en bord de plage (bien trop chers). Non, aujourd’hui, nous allons investir directement dans les terrains des bases militaires américaines et japonaises de la région, c’est nettement plus sympa non? En effet, la plupart des terrains utilisés pour les installations militaires sont possédées légalement par des propriétaires fonciers individuels ou des sociétés. Le gouvernement japonais, dans le cadre de son budget de « reconnaissance » (prise en charge des frais de maintien des bases US sur le territoire japonais), loue tous ces terrains et paye donc un loyer foncier aux propriétaires sur une base annuelle.

Ces terrains rapportent en moyenne 3% par an. Alors vous me direz c’est pas énorme mais dans un pays ou les obligations d’Etat rapportent 1% par an, c’est pas si mal que ça. Intéressé? Allez voir ce site.

Des agents immobiliers se sont spécialisés dans la revente de ces terrains auprès d’investisseurs qui veulent avoir la garantie de paiement du meilleur locataire possible: l’Etat. Ces terrains sont l’objet de toutes les attentions depuis 1 an avec l’arrivée du nouveau gouvernement du PD qui voulait « alléger » la charge des okinawaiens en dégageant certaines bases US hors du département ou en les déplacant au sein de celui-ci. Je rappelle, pour les absents, que le cabinet Hatoyama est tombé cette année car il n’a pas su trouver de solution au problème. Imaginez la spéculation foncière et les luttes entre propriétaires qui ont dues se dérouler en coulisse… En immobilier comme en stratégie, même devise : Si vis pacem, para bellum.

5 Réponses à “Investissez dans du solide: choisissez les bases US d’Okinawa”

  1. AP dit :

    article très instructif une fois encore, le style est de plus en plus fluide et agréable à lire

  2. anachorète dit :

    Très bon article.

    Attention le mot « petzouille » ou pedzouille n’a pas le sens que vous voulez lui donner.

    Petzouille:rustre,cul-terreux,rustaud,mal- dégrossi,etc…

  3. capray dit :

    Dans ce cas, utilisez plutôt : de la roupie de sansonnet (ou couille de mite, c’est parlant aussi)

  4. tokyomonamour dit :

    @AP
    Petit à petit l’oiseau fait son nid :)

    @Anachorète
    Bonjour et merci.
    Vous avez raison, en fait je voulais dire « peau de zob ». Vous avouerez que la consonance est proche…

    @Capray
    Merci pour le complément de vocabulaire très fleuri, ça pourra toujours servir dans un autre article.

  5. anachorète dit :

    Ca peut-être mignon comme tout l’origine d’un contre-sens:

    « peau de zob » et dessous les « couilles » donc peaudezouilles et pourquoi pas pedzouille.

    Voilà on a tout compris!

    J’adore les bons mots des enfants(on est tous des enfants…)

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance