Mandat électoral et nationalisme

Posté par tokyomonamour le 6 septembre 2010

Je reviens sur la conférence des patriotes qui a eu lieu à Tokyo le mois dernier à Tokyo et qui rassemblait les représentants des principaux partis politiques nationalistes (ou « patriotes » selon votre inclinaison politique) sur l’invitation de la Issukai.

Outre le contenu des débats, dont j’ai déjà parlé auparavant, le principal point de fracture entre les européens présents et leurs hôtes était à rechercher dans leur statut politique. Tous les représentants européens, FN, FPO, BNP etc. étaient présents en leur qualité de parlementaire, national ou européen. Les japonais par contre, n’avaient aucun parlementaire de niveau national à présenter de leur côté, juste des journalistes, des intellectuels ou des artistes…

En effet, il n’existe pas de partis politique d’extrême droite au Japon. On y trouve des courants de pensée nationalistes, des journalistes, des sympathisants parlementaires, mais aucun parti dédié en propre aux idées nationalistes. Les raisons? Multiples à mon avis: la guerre est toujours bien présente dans les esprits, les américains sont toujours là, le pacifisme et l’article 9 sont toujours de mise… Bref, le poids du passé récent et la situation géopolitique actuelle de l’archipel empêche surement la création d’un parti aux idées ouvertement patriotiques. Mais il ne s’agit là, à mon avis, que de causes conjoncturelles.

La véritable cause est à rechercher dans l’homogénéité ethnique, linguistique et sociale des japonais. Les hommes s’organisent en groupe politique pour se défendre lorsqu’ils ressentent un danger, comme le chien qui mord quand il a peur.
C’est pourquoi l’afflux massif de l’immigration en Europe a causé la création de nombreux partis d’extrême droite, par ce que ces populations étrangères sont perçues comme une menace et qu’elles suscitent des sentiments de peur et de frustration accentuées par des gouvernements démagogiques et globalement incompétents.

Le Japon n’a pas eu, jusqu’à très récemment, à faire face à ce genre de menace: une immigration strictement contrôlée, le parapluie nucléaire américain, une croissance économique principalement basée sur le « génie » technologique indigène (on dit que le Japon est un pays de copieurs, c’est un honteux mensonge! Le Japon est le deuxième pays, après les USA, par le nombre de dépôts de brevets). L’identité japonaise n’est pas une chose à défendre, à préserver comme un eco-système en danger. C’est un élément naturel, évident. Et on ne se s’organise pas pour affirmer quelque chose d’évident… De nombreux membres du PLD, qui a été au pouvoir pendant un demi siècle, jusqu’à l’an dernier du moins (avec quelques coalitions bancales depuis les années 90), ont des idées qui ne rebuteraient pas les cadres du FN. Mais ces idées nationales sont intégrées dans le processus politique, elles ne suscitent pas de débat réellement conflictuels.

Cependant, les choses sont en train de changer: appauvrissement général, augmentation de la précarité de l’emploi, hausse de l’immigration… Il n’est pas impossible que dans un proche avenir, sur le modèle européen, des partis politiques nationalistes « sérieux » présentent des candidats aux élections. Des groupes d’immigrés ou d’étrangers naturalisés s’organisent pour lutter contre ces tendances récentes qui iront probablement en s’accentuant à mesure que l’immigration chinoise deviendra plus importante. Espérons que les japonais sauront gérer ce choc des civilisations avec sagesse et modération.

2 Réponses à “Mandat électoral et nationalisme”

  1. lolo dit :

    C’est drôle…

    Ton blog est particulièrement riche, les sujets sont divers, particulièrement bien choisis et tout aussi bien traités, étayés par des références sérieuses. On sent une certaine maitrise des sujets autant qu’une curiosité à explorer de multiples domaines. Le style neutre permet une bonne compréhension. Les billets, de longueur raisonnable, se parcourent en un temps lui même raisonnable. Tu ne nous assommes pas avec des photos pseudo-arti « m’as-tu vu », à l’inverse de bien nombreux blogs.

    Que du bon en somme, et je prends plaisir à y venir découvrir les nouveaux posts au fur et à mesure.

    Pourtant, je ne peux m’empêcher de trouver que tu fais preuve d’un certain parti pris, à tendance idéalisante, vis-à-vis de la société japonaise. Tes positions sont tout à fait défendables (et assez bien défendues, même, par tes argumentaires et références). Mais mon esprit de contradiction aurait parfois des envies de venir contre-argumenter,… pour le sport.

    En tout état de cause, je te remercie pour ce blog.

  2. tokyomonamour dit :

    C’est moi qui te remercie.
    N’hésite pas à continuer à poster des commentaires, qu’ils soient positifs, critiques, ou juste « sportifs »…

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance