Un boss de la Yamagumi gumi enfermé pour transaction immobilière illégale

Posté par tokyomonamour le 2 septembre 2010

La police de Kobe vient d’arrêter un membre de la plus grande organisation yakuza du pays, la yamaguchi-gumi basée dans l’ouest du pays, pour pratique illégale de transaction immobilière.
Les organisations yakuzas étaient très fortement liées au secteur de l’immobilier (les truands suivent les flux d’argent et l’immobilier en produit beaucoup) jusqu’à l’explosion de la bulle. Moins maintenant bien que des affaires sortent encore de temps en temps sur l’utilisation de gangsters pour contraindre les propriétaires récalcitrants à vendre au promoteur intéressé par leur terrain.

Pour éviter de se faire saisir leurs possessions immobilières, le siège de leur organisation par exemple, les yak ont souvent pour habitude de diviser la propriété entre tous les cadres de l’organisation. Ainsi, même si l’un des membres, voire le chef, est arrêté, le siège ne risque pas d’être saisi par la justice. Lorsque les cadres entrent ou sortent de l’organisation, on les fait acheter, ou vendre, un certains nombre de tantièmes du bien immobilier pour toujours refléter la réalité « politique » de l’organisation sur le « terrain ».

Entre 2008 et 2010, 14 cadres sont sortis du conseil de la Yamaguchi et 31 y sont entrés (pour total de 104 à l’heure actuelle… Chiffre exact puisque, je le rappelle, les organisations mafieuses nippones doivent enregistrer leurs effectifs auprès de la police… Vous avez dit bizarre?). Mais voilà! Le cadre s’étant occupé de la transaction, et qui possède aussi une société immobilière, n’était pas en règle avec la loi. Il avait omis de demander sa licence professionnelle de transaction, qu’il n’aurait probablement pas eu de toute façon puisque c’est un yak. Du coup, la police nationale en profité pour faire un coup de filet et mettre derrière les barreaux quelques tatoués.

Les plus grands mafieux tombent toujours pour des motifs administratifs de peu d’importance. Pas de licence professionnelle, comptabilité défectueuse, donations financières illégales… Al Capone et consort devraient vraiment penser à engager des juristes avant de recruter leurs tueurs…

2 Réponses à “Un boss de la Yamagumi gumi enfermé pour transaction immobilière illégale”

  1. AP dit :

    à noter qu’une transaction sans carte en France peut également amener son auteur en prison
    et certains agents se comportent largement en mafieux …

  2. tokyomonamour dit :

    Là où il y a de l’argent, il y a des truands!
    Ici, c’est surtout la méthode systématique de l’indivision immobilière utilisée comme méthode de protection conte les saisies de la justice qui est impressionnante. Les mafieux de l’immobilier français ne disposent sûrement pas d’une telle organisation! Quoique, je dis ça mais… Si tu as des anecdotes de ce côté-là, n’hésites pas.

Laisser un commentaire

 

Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Sénégal Junior Intelligence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance